Monese lance la version desktop de sa plateforme bancaire


Banque numérique

Le service bancaire basé au Royaume-Uni est l’un des premiers à déployer une version web de son application.

Monese lance la version desktop de sa plateforme bancaire

Source de l’image : Norris Koppel/Monese

L’application bancaire Challenger Monese a annoncé aujourd’hui le lancement de sa propre plate-forme web.

Monese for web” est l’une des premières plateformes de bureau d’un fournisseur de services bancaires numériques et est disponible pour tous les clients dès aujourd’hui.

Le seul autre acteur de la banque numérique à disposer d’une version web est Starling, mais celle-ci n’est destinée qu’aux clients de comptes professionnels.

Les clients de Monese pourront consulter leur solde, parcourir leurs transactions et télécharger leurs relevés.

Le nouveau système comporte également des fonctionnalités populaires de l’application Monese, telles que le mode vie privée, qui cache instantanément les montants et les soldes des transactions au spectateur, ce qui permet aux clients de retarder un peu plus la consultation de leurs fonds.

La plate-forme web de Monese nécessite un processus d’authentification à deux facteurs lors de la première connexion, car les utilisateurs devront utiliser l’application pour se connecter de manière sécurisée à la plate-forme web.

Selon un article de blog sur le lancement, le fintech a déclaré qu’il “avait beaucoup de demandes pour une version web de Monese”.

Norris Koppel, PDG et fondateur de Monese, a déclaré à AltFi : “Alors que la majorité de nos clients aiment accéder à leurs comptes multidevises en utilisant leur téléphone portable, nous avons déployé la version web de Monese en réponse à une demande croissante”.

“Il complète notre offre mobile – il est facile à naviguer et offre de nombreux outils pour gérer votre compte et vos dépenses. Nous travaillons à l’ajout de nouvelles fonctionnalités, c’est un avant-goût de ce qui nous attend”, a-t-il ajouté.

Monese a connu un bon départ en 2020 après avoir atteint 2 millions de clients fin janvier et est en voie d’atteindre 5 millions d’ici la fin de l’année.

S’inscrire à la newsletter quotidienne des perturbateurs