Le Magazine Bons plans & Loisirs pour les Millennials

Deepl, ce petit outsider qui a détrôné Google Traduction

Depuis ces dernières années, on ne cesse d’entendre parler de Deepl GMBH sur la toile. Il faut dire que ce petit traducteur en ligne venu tout droit d’Outre-Rhin est vraiment performant tout en étant accessible. Bien qu’encore peu connu chez nous, en France, cette plateforme s’est accaparée la première place aux Etats Unis ainsi que dans son pays d’origine l’Allemange, détrônant ainsi le géant Google Traduction et Reverso. Proposant des traductions contextualités plutôt qu’un simple mot à mot équivalent, il sera peut être votre meilleur allié dans votre apprentissage de l’anglais ou vos besoins de traduction. Pourquoi Deepl est-il appelé le meilleur traducteur en ligne ? Et comment il fonctionne ? On vous dit tout dans cet article.

Une croissance des plus rapides

Lancé vers la fin de l’été 2017, le traducteur web gratuit de Linguee proposait sept langues européennes et se vantait d’avoir surpassé les grandes technologies en termes de qualité par un facteur de 3 contre 1. Faits que les journalistes de toute l’Europe relataient en ne tarissant pas d’éloge sur ce nouvel outil. La plupart tombait d’accord sur le fait qu’il générait davantage d’expressions « à consonance française » et Certains déclareront même que son outil avait surpassé tous les géants de la technologie, plaçant la barre plus haute dans le domaine de la traduction automatique.

Le fournisseur de services de traduction automatique basé à Cologne, en Allemagne, a depuis ajouté 21 autres langues : d’abord le russe et le portugais en mai 2018, puis le chinois et le japonais en mars 2020, et enfin 13 autres langues européennes en mars 2021.

L’entreprise s’est alors empressée de proposer une version professionnelle de son traducteur automatique avec DeepL Pro, sorti en mars 2018. Le service de traduction sur abonnement offre une sécurité des données plus stricte, une intégration de l’outil de TAO et un accès à l’API.

Un réseau neuronal artificiel

Deepl reçoit actuellement plus de 10 milliards de demande de traduction par an sur sa plateforme en ligne. Son succès est surtout du au fait que les réponses qu’il propose correspond d’avantage aux attente des internautes que les autres traducteurs. En effet, la plupart des traducteurs automatique utilisent des algorithmes pour ne pas juste traduire une suite de mot, une phase ou un texte plus long. Ces algorithmes intelligents proposent ainsi une traduction qui se rapproche le plus du professionnel en imitant le cerveau humain. Ils se construisent ainsi suivant les corrections observées par les utilisateurs.

Le traducteur Deepl, quant à lui, se diffère de ces services de traductions classiques par le fait qu’au lieu de donner un mot équivalent dans une autre langue, il prend en compte le contexte pour proposer une traduction bien plus précise, adéquate et bien plus naturelle. En effet, son système neuronal jouit de la puissance d’un superordinateur capable de réaliser plus de 5,1 pétaflops, ou plus clairement, cinq millions cent milles milliards (5 100 000 000 000 000)  d’opérations à virgule flottante par seconde.

Ce système d’intelligence artificiel arrive donc à propose une meilleure traduction d’une suite de mot suivant la structure, le sens, le contexte sans oublier la grammaire de cette dernière. Pour cela, il s’appuiera sur une base de données incommensurablement riche de textes traduits par des humains comme les romans, les textes de lois internationaux, les sites proposant diverses langues pour leurs contenus, et bien d’autres. Il faut dire que l’équipe de Deepl GMBH, également développeur de Linguee, s’est donné à fond pour concocter cette machine de guerre. D’ailleurs, le traducteur profite grandement de la base de données de Linguee bien avant son lancement.

Comment Deepl fonctionne-t-il concrètement ?

Deepl vient en fait de la technique « Deep Learning » utilisé par les réseaux neuronaux convolutifs de l’algorithme que la firme allemande a développé. Il permet de traduire automatiquement des textes et des fichiers entiers dans plus de 26 langues soit plus de 650 combinaisons possibles. 

Une version gratuite accessible partout

Le traducteur Deepl est à la disposition de tous gratuitement en ligne. Il suffit de se rendre sur le site officiel pour jouir de ce super outil. Il peut également être intégré à votre ordinateur Windows et Mac grâce à son API donnant ainsi la possibilité de l’utiliser avec d’autres applications. Une version mobile est également disponible sous Android.

Pour utiliser son service, vous pouvez saisir ou copier coller votre texte dans la case destinée. L’outil détectera   alors la langue source, il vous suffit alors de déterminer la langue de sortie. Pour les fichiers, il suffit de glisser-déposer ce dernier dans cette même case. Les types de fichiers pris en charge sont les documents microsoft office .doc ou .docx, les textes simples .txt, ainsi que les présentations sous powerpoint .pptx et .pdf.

Cependant cette version gratuite est limitée. La traduction est réduit au nombre de 5000 caractères maximum par traduction et les fichiers ne doivent pas dépassés 5 Mo. Le glossaire est uniquement possible jusqu’à 10 entrées. Les modifications sont également restreintes. De plus, les textes traduits dans la version gratuite sont enregistrés dans la base de données du site.

Une version pro plus sécurisée

La version pro de Deepl promet une sécurisation des données plus importante que sa version gratuite. Destinées aux entreprises, aux traducteurs pro ainsi qu’aux développeurs, les limites sont également levées dans le champ de saisie de texte.

Elle est dotée d’une interface de programmation plus poussée ainsi que d’un logiciel plug in s’intégrant automatiquement aux outils de traduction assistée par ordinateur. Le nombre de glossaire et le volume des fichiers dépendent du type de l’abonnement. Les textes et caractères sont illimités.

Il existe donc 3 formules différentes :

  • 5,99 € par mois : traduction jusqu’à 5 fichiers de 10 Mo
  • 19,99 € par mois : traduction jusqu’à 20 fichiers de 10 Mo
  • 39,99 € par mois : traduction jusqu’à 100 fichiers de 10 Mo