Le Magazine Bons plans & Loisirs pour les Millennials

Salaire Pewdiepie : à combien s’élève la fortune du YouTubeur n°1 ?

PewDiePie, de son vrai nom Felix Arvid Ulf Kjellberg, est actuellement le YouTubeur ayant le plus d’abonnés sur la plateforme, tout comme Norman ou encore Cyprien. Il est également considéré comme celui qui a pu amasser la fortune la plus importante, juste en commençant par poster des vidéos de gaming et de divertissement. Mais à combien sa fortune est-elle évaluée actuellement ?

Il a toujours été compliqué de savoir précisément combien gagnent les YouTubeurs, tant il y a de secrets sur le sujet. Mais nous avons des brins de réponses qui pourraient bien susciter votre intérêt.

salaire PewDiePie

L’ascension peu conventionnelle de PewDiePie

PewDiePie a toujours été un grand amateur de jeux vidéo, si bien qu’il a très vite mis un terme à ses études au sein de l’institut de technologie Chalmers pour se consacrer à sa passion, au grand dam de ses parents. Il faut croire que ces derniers ont dû changer d’avis en voyant le succès connu par leur fils à travers cette carrière pour le moins conventionnelle. Mais le parcours de PewDiePie ne fut cependant pas sans difficulté.

Il a gravi les échelons

Pour gagner son indépendance financière, il a dû commencer par des petits boulots, notamment en tant que vendeur de hot-dogs. En 2009, il ouvre sa chaîne YouTube « PewDiePie », avec l’intention d’y publier des vidéos de gameplay, et ainsi vivre pleinement sa passion pour les jeux.

Il se fit alors connaitre pour ses vidéos où il joue à des jeux d’horreur. Ses réactions, à travers des cris de peur stridents, étaient adorées par une grande partie de son public. Mais il faut l’avouer, d’autres ne le supportaient pas. Cela ne l’empêcha cependant pas d’attirer rapidement une audience de plusieurs millions de personnes.

Son plus grand atout : la créativité

Au fil de sa carrière, il a su varier son contenu. Il a ainsi pu attirer l’attention d’une audience pas toujours intéressée par le gaming. Grâce à cette stratégie, il est actuellement parvenu à atteindre les 100 millions d’abonnés, un chiffre absolument stratosphérique, par rapport à la moyenne sur la plateforme.

Une fortune amassée grâce au gaming

Il va de soi qu’avec le succès vient l’argent ! En effet, avec une centaine de millions d’abonnés, PewDiePie perçoit un revenu considérable. Par ailleurs, dans son classement des YouTubeurs les plus opulents de 2018, le magazine Forbes le classe à la neuvième position, avec des revenus atteignant les 15 millions de dollars. Et d’après Business Insider, ce chiffre déjà vertigineux aurait augmenté de 5 millions de dollars en 2020.

salaire PewDiePie

Un intérêt grandissant

Difficile de croire qu’une telle somme puisse être obtenue juste en jouant à des jeux et à en publier des vidéos sur YouTube. Et pourtant, ce type de contenu intéresse énormément de monde, et son audience n’a ainsi cessé de croître de façon exponentielle. Et un créateur ayant une audience si importante, ça intéresse forcément les publicitaires et les annonceurs.

Les publicités diffusées sur les vidéos de PewDiePie contribuent donc de façon assez conséquente à ses ressources. Il se fait également sponsoriser par de grandes marques comme Warner par exemple.

Toutes ces combinaisons représentent un bon paquet d’argent pour ce vlogger. PewDiePie a d’ailleurs confié au site web Dexerto que pour un investissement de 40 heures par semaine, il percevait un revenu moyen hebdomadaire de 3.400 dollars, soit 7 millions de dollars par an.

Tsuki, autre source de revenus pour PewDiePie

Outre les vidéos qu’il sort sur YouTube, PewDiePie s’est également lancé dans la mode, puisqu’avec sa femme, il est co-auteur de la collection Tsuki, une marque de vêtements aux accents japonais

Mais tout le monde n’est pas forcément prêt à connaitre un tel succès. Avec une succession de drames et de scandales, PewDiePie décide de faire une pause dans sa carrière de Youtubeur et d’influenceur pour l’année 2020. Il a cependant annoncé son retour récemment, et nul doute que ses fans (et les marques) ont attendu ce moment avec impatience.