Le télégramme a touché 400 millions d’utilisateurs mensuels, grâce à la fonction d’appel vidéo sécurisé