Le Magazine Bons plans & Loisirs pour les Millennials

Le conseiller WH s’attend à ce que le taux de chômage atteigne 16 %.

L’économie américaine pourrait être confrontée à un choc historique dans le contexte de la La pandémie de coronavirus, avec un taux de chômage possible de 16 %, atteint des niveaux alignés sur ceux de la Grande Dépression de 1929 à 1939, selon un rapport de la CNBC.

Le conseiller économique de la Maison Blanche, Kevin Hassett, a déclaré que l’économie se réduit considérablement car de nombreuses entreprises restent fermées dans tout le pays. Les données économiques des prochains mois vont être terribles, a-t-il déclaré à l’émission « This Week » d’ABC, dimanche 26 avril.

« Pendant la Grande Récession, … nous avons perdu 8,7 millions d’emplois et tout le reste », a-t-il déclaré, selon une transcription du programme. « En ce moment, nous perdons autant d’emplois environ tous les 10 jours. … l’ascenseur économique pour les décideurs politiques est extraordinaire ».

Le blocage dû au coronavirus est « le plus grand choc négatif que notre économie, je pense, n’ait jamais connu », a déclaré M. Hasset.

M. Hassett a déclaré qu’il pense qu’il devrait y avoir des « changements à long terme » dans la réduction de la dette, mais la reprise en forme de V que le président Donald Trump espère voir se produire n’est pas probable à moins qu’il n’y ait davantage de stimulation.

Une reprise en forme de V dépendra de la réponse du gouvernement fédéral.

« Je ne pense pas que vous compreniez si nous n’avons pas une autre série de lois vraiment solides », a déclaré M. Hassett.

« …au cours des trois ou quatre prochaines semaines, tout le monde va se concerter et élaborer un plan pour nous donner les meilleures chances possibles pour un rétablissement en forme de V », a-t-il ajouté.

Paul Ashworth, économiste américain en chef de Capital Economics, a déclaré que le taux de chômage assuré avait augmenté de 11 % la semaine dernière, ce qui se traduit par un taux « à peine croyable » de 23 % lorsque le ministère du travail chiffre le taux de chômage en deux semaines, selon le rapport de la CNBC. Le précédent record pour les États-Unis était de 24,9 % pendant la Grande Dépression.

« Vous allez voir des chiffres aussi mauvais que ceux que nous avons déjà vus », a déclaré Hassett, selon CNBC. « La croissance du PIB au deuxième trimestre va être négative. Les estimations de Wall Street sont négatives à 20 %, 30 %. Nous avons fait quelque chose d’inédit, nous avons tout arrêté, la production [has] est passé à zéro ».

A la date de jeudi (23 avril), 4,43 millions d’Américains supplémentaires ont demandé des allocations de chômage au cours de la semaine se terminant le 18 avril, selon le ministère américain du travail, ce qui porte le total des pertes d’emplois liées au coronavirus à environ 26 millions.

——————————

RAPPORT PYMNTS : GIG ECONOMY TRACKER – AVRIL 2020

Les entreprises investissent environ 11 heures de temps pour trouver des talents pour chaque 40 heures de travail qu’elles reçoivent. Cet écart devient rapidement d’autant plus intolérable que les entreprises ont du mal à recruter dans le cadre de la pandémie actuelle. Dans le dernier Gig Economy Tracker, Marlon Litz-Rosenzweig, co-fondateur et PDG de la plateforme de freelance WorkGenius, explique comment les places de marché sont particulièrement bien placées pour aider à résoudre ce problème.