Gérard Lopez demande que la fin de la saison 2019/20 soit simulée par souci d’équité


« Retour

S’adresser à L’ÉquipeLe président de Lille, Gérard Lopez, a admis qu’il était mécontent de l’idée que la saison de championnat 2019/20 ne serait pas relancée, suite à l’annonce faite hier par le gouvernement français qu’aucun sport professionnel, même à huis clos, ne pourrait revenir avant le mois d’août.

M. Lopez craint que le classement final ne soit déterminé par le simple fait de prendre le classement actuel tel qu’il est.

“A mes yeux, arrêter la saison comme ça est aussi inacceptable que de l’annuler complètement. Nous avons étudié la question : 71% des équipes ont changé de position dans les 10 derniers jours de match au cours des 10 dernières années. Je peux vous dire que, sur le terrain, nous étions en bonne voie pour nous qualifier pour la Ligue des champions. J’en suis certain. L’arrêt ne tient pas compte de qui a joué contre qui, à domicile et à l’extérieur, et à quel moment de la saison. Nous, Lille a joué deux fois contre le PSG, alors que Rennes, qui n’a qu’un point d’avance en championnat, n’a joué qu’une fois. Est-ce que c’est juste ? Je pourrais voir un modèle de calcul, plus scientifique, où l’on simulerait les résultats des 10 dernières journées de match, par rapport au nombre de points gagnés à domicile et à l’extérieur déjà cette saison, pour obtenir un classement final sur les 38 journées de match”.