Le Magazine Bons plans & Loisirs pour les Millennials

À quoi ressemblerait un calendrier de réouverture de Travel ? – Skift

Je suis un amateur de bons graphiques, vous le savez tous maintenant. Aujourd’hui, je suis tombé sur cette visualisation de la période de réouverture par nos bons amis de Twenty31, le cabinet de conseil en tourisme, dans un rapport qu’ils ont réalisé pour l’Association de l’industrie touristique du Canada, intitulé “État du tourisme au Canada pendant COVID-19”. (lien PDF)

Sur la base des recherches de Twenty31, qui a suivi et parlé à de multiples sources médiatiques mondiales et canadiennes, à des associations, des groupes de réflexion et des avis d’experts de l’industrie du tourisme et du gouvernement, elle a établi le tableau chronologique ci-dessous, pour une éventuelle réouverture à l’automne du secteur du voyage dans le monde occidental.

Selon son rapport :

  • Au niveau mondial : le retour au tourisme (à commencer par les voyages intérieurs) devrait se faire vers la fin juin / début juillet pour certaines destinations dans le monde. Certaines destinations (Espagne, Australie) laissent entendre que le tourisme pourrait ne pas revenir cette année.
  • Canada : Les indicateurs avancés continuent à indiquer un assouplissement progressif des restrictions de voyage, en commençant par les voyages interprovinciaux et intraprovinciaux (vers la mi/fin juin/début juillet), suivis par les voyages régionaux (mi-juillet), et enfin les voyages internationaux à courte distance (mi-août à fin août) et à longue distance (à l’automne).

Bien sûr, la mise en garde dans tout cela : oui, nous tous dans le secteur du voyage voulons rouvrir mais les voyageurs reviendront-ils – et le pourront-ils – et à quel niveau ? La plupart des discussions sur la réouverture sont des vœux pieux des politiciens, qui se montrent ainsi plus enthousiastes face à ce qui a généralement été une terrible réaction des dirigeants politiques à la pandémie dans la majeure partie du monde occidental.

Mais, comme le dit le rapport : “Les voyageurs commencent à manifester à nouveau de l’intérêt pour les voyages, bien qu’à des niveaux peu élevés. Lorsque les voyages reprennent, les activités de plein air et en petits groupes semblent plus prometteuses que les activités à plus forte densité”. Les déplacements locaux seront probablement à l’origine de ce calendrier de réouverture.