Le Magazine Bons plans & Loisirs pour les Millennials

Sport et Twitch, l’alliance idéale

La plateforme de streaming compte des millions d’utilisateurs en France.

Photo par Caspar Camille Rubin, CC0

La plateforme de streaming compte des millions d’utilisateurs en France.

Depuis quelques années, un nouvel acteur est en train de révolutionner la consommation des contenus sur internet. Après l’avènement des vidéos en ligne avec YouTube, place désormais au live avec le service de streaming, Twitch. L’entité rachetée par Amazon pour près d’un milliard de dollars est désormais l’un des sites les plus utilisés dans le monde par les internautes grâce à son interface fonctionnelle, son offre pléthorique de chaînes et une interactivité de tous les instants.

Twitch n’est pas juste une plateforme de diffusion, mais également un formidable moyen pour certains secteurs d’activité de se réinventer économiquement et structurellement. Depuis quelques mois, c’est le monde du sport qui s’y essaye, persuadé de réussir sur cet eldorado des jeunes. Focus sur ce mariage de raison.

Twitch, la plateforme idéale pour les contenus sportifs

Le monde du sport n’a pas attendu Twitch pour se mettre à l’ère du digital. Clubs, joueurs, institutions, tous ont adopté le web depuis quelques années. Ainsi, voir les plus grands joueurs de l’histoire du tennis discuter ensemble lors d’un live instagram passe aujourd’hui comme une lettre à la poste. Il était encore inimaginable il y a quelques années de voir ce degré de proximité avec ces héros des temps modernes.

Mais là où Twitch s’impose comme la nouvelle référence, c’est bien évidemment au travers de ses qualités techniques et de son interactivité inégalée. En effet, la plateforme diffuse des lives d’une qualité HD tout en permettant à son audience d’interagir sur un chat textuel particulièrement bien pensé. On a l’impression de regarder un contenu avec sa communauté et cela décuple ce sentiment fort d’appartenance et de partage.

Plus fort encore, c’est le fait que ce chat (ainsi que d’autres interactions) soit visible par l’émetteur de la chaîne. Si c’est un sportif, il pourra ainsi répondre directement à des questions ou prendre le pouls de ses fans sur un sujet donné. Si c’est un match qui est diffusé, les commentateurs pourront créer des sondages en direct où interagir directement avec des célébrités (joueurs ou non) qui seraient identifiés comme tels dans le chat textuel. Un nouveau champ des possibles s’ouvre donc.

L’Olympique de Marseille, à jamais les premiers sur Twitch

L’Olympique de Marseille, à jamais les premiers sur Twitch

Photo par LCS_VGT, CC0

L’OM est le premier club français à avoir diffusé un match sur Twitch.

En France, c’est l’OM qui est devenu le club précurseur en matière d’utilisation de Twitch. Le club phocéen a en effet créé sa propre chaîne l’année dernière avec succès. Alors que l’un de ses matchs amicaux de l’été n’était pas diffusé à la télévision, ils ont décidé de le mettre sur la plateforme de streaming, une première dans l’histoire du football français. 

Pour une rencontre banale contre l’obscur club autrichien du FC Pinzgau, c’est un nombre incroyable de supporters qui se sont retrouvés devant la chaîne de l’OM. Une opération rééditée 3 jours plus tard contre l’équipe allemande du SV Heimstetten et avec un succès populaire aussi important.

Depuis ces deux tests, l’Olympique de Marseille poursuit son aventure sur Twitch. Les conférences de presse de l’entraîneur André Villas- Boas ou de certains joueurs y sont par exemple diffusées. Durant les matchs officiels, une émission baptisée OM Live Talk commente en direct le match (sans les images bien évidemment, question de droit). D’autres types de contenus devraient d’ailleurs arriver ces prochains mois.

Des sportifs plus proches de leur communauté

Les athlètes ont également tout intérêt à se mettre à Twitch. En effet, s’ils sont souvent très présents sur les réseaux sociaux, rien ne vaut Twitch en termes d’interactivité et d’échanges avec sa communauté de fans ou de curieux. Ni Facebook, ni Twitter, ni Instagram ne permettent cette proximité, la barrière invisible des différentes interfaces ne maximise clairement pas l’échange.

De nombreux sportifs ne s’y trompent pas comme le tennisman Gaël Monfils qui a d’ailleurs signé un contrat avec l’un des plus gros acteurs du divertissement web pour l’aider à se développer. On pourrait citer également les pilotes de Formule 1, Romain Grosjean et Charles Leclerc, ou encore quelques footballeurs comme Adil Rami et Antoine Griezmann, qui utilisent la plateforme de streaming.