Nathalie Boy de la Tour s’en prend à certains présidents de Ligue 1 pour la “testostérone” en réponse à l’annulation de la saison 2019/20


« Retour

S’exprimant lors d’une conférence de presse cet après-midi, la présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour, s’est attaquée à certains présidents de Ligue 1 qui, ces dernières heures, ont tenté de trouver des moyens de terminer la saison 2019/20 malgré l’annonce du gouvernement français de ne pas reprendre la saison, qui est intervenue mardi.

“Nous avons constaté qu’il est bien indécent, la cacophonie, quand on parle de 20.000 morts en France (à cause de COVID-19). Vous savez, nous sommes dans un monde où il y a beaucoup de testostérone, beaucoup d’idées, des tensions sportives, une envie de faire des choses, de contribuer au débat collectif. Il y a eu des moments un peu tendus. J’espère qu’à partir de maintenant, les choses vont être plus claires”.

“Nous avons des types inventifs dans le football professionnel, des présidents avec beaucoup d’idées, de l’ego. Nous avons un organe directeur qui n’est pas dans sa position légitime, c’est quelque chose que je retire de tout cela. Nous avons besoin d’un organe directeur plus compact, d’une union de clubs unifiée, pour simplifier nos règles, c’est un travail que nous devons entreprendre”.