Campagne de marketing direct : comment ça marche ?

Le monde de la communication, de la distribution et de la veille commerciale a bien évolué au fil du temps. Les entreprises et les experts en la matière ont continué à développer et à créer de nouveaux concepts pour parfaire ces domaines. Ainsi, des techniques comme le marketing direct sont nées.

marketing

Vous en avez déjà sûrement entendu parler. Dans cet article, nous allons vous en parler un peu plus et nous vous dévoilerons les détails sur la fonctionnalité d’une campagne de marketing direct.

Définition

Tout d’abord, sachez qu’il s’agit de la combinaison de deux mots : marketing et direct. Ainsi, vous pouvez le définir simplement comme une forme de communication-produit.

Celle-ci implique une mise en relation directe avec des clients présélectionnés en mettant en place une méthode pour avoir des réponses immédiates. C’est pour cela que certains praticiens l’indiquent comme un marketing à réponse directe.

En passant par des portails comme Maetva.com, vous verrez que parmi les canaux utilisés dans cette campagne mercatique, il y a :

  • les numéros gratuits ;
  • les réponses postales ;
  • les cartes-réponses ;
  • les sites web ;
  • les réseaux sociaux ;
  • les e-mails ;
  • etc.

Pour faire simple, le concept vise à envoyer un message spécifique et personnalisé vers une cible choisie à l’avance. Le but est, ainsi, d’obtenir une réponse immédiate (ou rapide) et quantifiable.

Comment ça marche ?

Nous parlons de campagne et avons déjà entamé la généralité. Qu’en est-il donc des détails ? Étant donné que l’enjeu d’une telle opération est à la fois de conquérir et de fidéliser des clients, il y a certains points et étapes à mettre en évidence.

campagne de marketing

Mettre en place des objectifs concrets

Il est impossible de faire une campagne mercatique sans élaborer des objectifs au préalable. Cela vous permettra d’orienter votre équipe vers un seul itinéraire à suivre et, ainsi, placer des balises de contrôle.

A découvrir :  Pourquoi les cryptomonnaies ont-elles tant de succès ?

Cette étape doit tourner autour de l’information, de la proposition d’un tel ou tel produit, des prospects ou encore de la fidélisation. Bien sûr, dans cette préparation, vous devez identifier les besoins de votre entreprise et ceux de la zone sur laquelle effectuer la campagne.

Identifier les cibles et créer le message

Pendant et après la conception des objectifs, vous aurez également à sélectionner des cibles spécifiques. Nous parlons d’un marketing qui touche directement les clients. Ainsi, il est primordial de savoir avec quel genre et quel type de consommateur allez-vous entrer en contact.

Auparavant, certaines sociétés utilisaient encore la méthode du “porte-à-porte” pour leur campagne. Cela permettait de voir, de sentir et de vivre directement la réaction du client. De ce fait, avant d’effectuer l’opération, il fallait connaître qui habite telle ou telle maison et au moins avoir un minimum d’infos sur eux pour faciliter la communication.

Malgré l’existence des méthodes digitales et à distance, il vous faut toujours effectuer ces études. C’est une étape importante dans la préparation du message que vous leur enverrez.

De plus, vous pouvez actuellement acheter certaines informations collectées par certaines entreprises sur certains groupes de consommateurs. Une fois qu’elles sont acquises, vous aurez moins de chances de vous tromper dans la méthode à appliquer et le genre de produit à proposer.

Dans tous les cas, les infos les plus basiques à avoir sont :

  • l’adresse ;
  • le nom ;
  • les contacts ;
  • le sexe.

Les données comportements d’achat sont classées comme plus avancées et doivent être utilisées dans la création d’un message, d’un service ou d’un produit personnalisé.

A découvrir :  9 conseils essentiels avant d'investir en bourse

Conduites à adopter durant la campagne

Cette opération doit être régie par certaines règles de conduite à adopter envers les clients. Cela concerne plusieurs points tels que :

  • le temps d’interaction (ni trop long, ni trop court) ;
  • la présentation légale de l’opérateur ;
  • le droit d’annulation de commande (pour le client) ;
  • le respect des choix du consommateur ;
  • prise de responsabilité par les marqueteurs et leurs collaborateurs.

Sur ce dernier point, il incombe aux entreprises de prendre certaines responsabilités sur la qualité et la répercussion de leur campagne. Certains messages ou produits peuvent être nocifs pour certains groupes de personnes. Il est donc en leur devoir de donner des explications ou des résolutions.

Il est également important pour la cible de connaître les informations sur l’envoyeur (celui qui effectue le marketing direct). En effet , cela créera un sentiment de confiance et évitera les malentendus et les confusions. Cela est tout à fait légitime car il y a plusieurs millions de marqueteurs dans le monde qui prospectent également pour leur campagne.