Le président toulousain Sadran semble avoir démissionné de la relégation du club après la fin de la saison 2019/20


« Retour

S’adresser à L’ÉquipeLe président toulousain Olivier Sadran semblait résigné à ce que son club, qui occupe actuellement la dernière place de la Ligue 1, soit relégué suite à l’annonce du Premier ministre français Édouard Philippe que la campagne 2019/20 s’arrêterait à la 28e journée, où elle s’est arrêtée lorsque COVID-19 a frappé le pays.

“Pour moi, le football gagne en ne continuant pas. Ce n’était d’ailleurs pas le souhait des supporters. Le pays souffre actuellement d’une crise sanitaire. Il sera bientôt confronté à une crise économique. Il aurait été très mal vu de s’en dissocier. Les hommes politiques ont pris la bonne décision. La relégation ? Chaque jour à sa manière. Et vous devez admettre que nous n’avons pas fait preuve de beaucoup de qualité pendant la saison. Pour l’instant, ce n’est pas un sujet de conversation pour moi.”