Le Magazine Bons plans & Loisirs pour les Millennials

Game Boy, la console portable de Nintendo que nous n’oublierons jamais

Fêtant en 2021 ses 30 ans, Game boy est une console qui a su marquer l’enfance et l’adolescence de nombreux enfants. Écoulée à plus de 120 millions d’exemplaires, la console de Nintendo séduit de par ses nombreux atouts. Quels sont les faits marquants de la Game Boy durant toutes ces années ?

Game boy : les qualités à l’issue de sa gloire

Lancée pour la première fois au Japon en 1989 et par la suite en Amérique du Nord et en Europe, la Game Boy est une console portable de jeu vidéo 8-bits. De quatrième génération, c’est une console conçue et développée par Nintendo.

Étant la première console portable de la gamme, le Game Boy est le fruit de la collaboration de Gunpei Yokoi et Nintendo Research & Developement 1. Une équipe qui est à l’origine d’autres jeux célèbres de Nintendo Entertainment System.

À première vue, la Game Boy est techniquement moins avancée que les consoles de la concurrence. En effet, dans sa conception, Nintendo a misé sur la portabilité avant la puissance. Un atout de taille qui sera à la base de son succès planétaire.

En effet, c’est plutôt sa petite taille, sa grande robustesse, son autonomie, sa ludothèque alléchante et son faible prix de vente qui attirent les gamers. Rien à voir avec sa qualité visuelle ni son son relativement pauvre.

Dès ses premières semaines de lancement sur le marché international, plus d’un million d’exemplaires ont été vendus. Un succès exponentiel qui dure dans le temps. Notez que jusqu’à la fin de la production des game boy, en 2013, la console s’est toujours très bien vendu.

En 14 ans, la production de la console a été maintenue et les produits se sont écoulés de manière significative. Un succès que d’autres consoles de la marque ni de celle des concurrents n’a pas encore réussi à atteindre, même aujourd’hui.

Une console avec de nombreux gadgets

En parallèle avec le lancement de la console en question, la géante japonaise a proposé toute une panoplie d’accessoires qui ont plus ou moins trouvé leurs places auprès des nombreux utilisateurs. Parmi les plus marquants, on peut citer la game boy camera, la game boy printer ou encore le cable link.

On retrouve également le light max, la game boy radio ou encore la super game boy, la cartouche spéciale Nintendo qui permet d’insérer la cartouche game boy afin de jouer sur un écran de télévision.

D’autres itérations de la Game Boy

Durant les 14 ans de règne de la game boy, de nombreuses variations de la Game Boy ont été lancées. Outre le virtual boy qui a été un échec cuisant en 1995, Nintendo se ravise un an plus tard en présentant officiellement la Gale Boy pocket, 30 % plus petite que la Game Boy.

Puis, en 1998, une autre version a été mise sur le marché japonais. Il s’agit de la Game Boy light. Cette nouveauté propose un rétro-éclairage pour une meilleure netteté des images. C’est aussi une option qui facilite les parties durant la nuit.

Sinon du côté de l’autonomie, la game boy light est plus autonome. Malgré ces qualités, la console n’a pas fait long feu sur le podium de la célébrité. En effet, la même année, Nintendo présente la Game Boy Color, le successeur de la Game Boy.

La relève à la hauteur de la console

Pour succéder à la Game Boy, La Game Boy Color est dotée d’un processeur doublement plus puissant. Et contrairement à la game boy, elle est déclinée en plusieurs coloris. Sinon, elle prend en charge tous les jeux Game Boy.

En 2001, la Game Boy Advance a débarqué sur le marché. Elle est encore plus performante que la Game Boy Advance vu que son processeur s encore doublé de puissance. La qualité des jeux devient alors comparable à celle de la Super Nintendo.

Côté jeux, la console portable favorise de ce fait les performances aux jeux anciens comme Super Mario Bros 2 et aux plus récents comme Mario Kart : Super Circuit, F-Zero: Maximum Velocity ou encore Kuru Kuru Kururin.

Face à la célébrité du jeu pokémon, les utilisateurs de la console Game Boy Advance pouvaient télécharger des roms compatibles avec Game Boy Advance tels que le rom pokemon gba et bien d’autres encore.

Après, en 2003, la version SP de la Game Boy Advance a été lancée. Plus petite, pliable en deux et proposant un rétro éclairage beaucoup plus avancé, les piles de cette nouvelle version sont intégrées et rechargeables.

C’est la dernière version qui de la console japonaise qui prend en charge les jeux de la Game Boy Originale. En effet, la Game Boy Micro qui voit le jour en 2005 n’est plus compatible avec ces jeux. Outre sa petite taille, c’est aussi une console très légère et des performances très avancées.

C’est sur cette nouvelle proposition que Nintendo a tiré sa révérence dans la fabrication des Game Boy.